Arrestation D'Ernest ...

Arrestation d'Ernest Obama: les dossiers qui l'accablent

Arrestation d'Ernest Obama: les dossiers qui l'accablent

  • Colbert MAO
  • Published 3 weeks, 5 days ago
  • View Comments

Dans un reportage du 18 juin 2020 signé de Salamatou Badiang, l'on expose clairement les faits reprochés à Dieudonné Ernest Obama Nana, ex-directeur de Vision4, qui médite son sort à l'heure actuelle au Secrétariat d’État à la Défense chargé de la Gendarmerie Nationale.

1- La trahison: le journaliste est soupçonné d'avoir commandité des coups bas en complicité avec des hautes personnalités de la République pour mettre en mal son employeur Jean Pierre Amougou Belinga, Président Directeur Général du groupe l'Anecdote.

2- L'abus de confiance: il se dit qu'il a profité de la confiance à lui accordée par le patron de la tour de Nsam pour mener à bien ses balivernes.

3- Le sabotage: d'après le reportage de notre confrère, l'ancien présentateur de l'émission Club d’Élite, divulguait des informations confidentielles aux activistes des réseaux sociaux.

4- Le détournement de fonds: estimé à des millions de FCFA, le titulaire d'un Master 2 en Journalisme politique obtenu à l'ESSTIC (École Supérieure des Sciences et Techniques de l'Information et de la Communication), est accusé d'avoir évanoui de l'argent destiné à l'achat du matériel pour la télévision Vision 4 dont il a été le Directeur pendant près de 5 années.

Le film de son arrestation remonte à la matinée du jeudi 18 juin 2020. L'ancien Directeur de Vision 4 par ailleurs ancien Directeur des rédactions du journal l'Anecdote est interpellé au siège de la télévision africaine par les éléments de la Brigade Territoriale d'Efoulan qui le conduisent par la suite au SED.

Depuis quelques années déjà, celui qui était pressenti à Télésud en France, chaine de télévision récemment rachetée par le PDG du groupe l'Anecdote, faisait l'objet d'une plainte introduite au Tribunal de Première Instance de Yaoundé par la Fondation AYAH basée à Buea. On lui reproche: diffamation, propagation de fausses nouvelles, chantage et injures. Après Georges Gilbert Baongla, le fils autoproclamé du Chef de l’État Paul Biya, Ernest Obama est la seconde personnalité plongée dans les mailles de la justice camerounaise à l'initiative de Jean Pierre Amougou Belinga pour le compte de l'année 2020.

Dans un reportage du 18 juin 2020 signé de Salamatou Badiang, l'on expose clairement les faits reprochés à Dieudonné Ernest Obama Nana, ex-directeur de Vision4, qui médite son sort à l'heure actuelle au Secrétariat d’État à la Défense chargé de la Gendarmerie Nationale.
Comments
blog comments powered by Disqus