Nourane FOTSING: un exemple de femme émancipée

Nourane FOTSING: un exemple de femme émancipée

  • NAMEKONG
  • Published 1 month ago
  • View Comments

Depuis la vulgarisation du concept émancipation de la femme en Afrique et au Cameroun surtout, je constate une certaine incompréhension de la chose par plusieurs filles et femmes. La majorité pense que c’est un concept qui fait de la gente féminine, un adversaire de l’homme, un être qui sur les plans morphologie, spirituel et psychologique ou moral, a reçu plus de force par rapport à elle, qui a été créée dans le seul but de le soutenir, le compléter.

Que veut dire émancipation?

D’après le Dictionnaire LAROUSSE en ligne, c’est une décision judiciaire ou effet légal, qui confère à un mineur, assimilé à un majeur, la capacité civile. (Le mineur est émancipé de plein droit par le mariage. Il peut être émancipé par le juge des tutelles dès l'âge de seize ans. Cependant, le mineur émancipé ne peut être commerçant et doit, en outre, pour se marier ou se donner en adoption, observer les mêmes règles que s'il n'était pas émancipé). En français facile, c’est tout simplement cette capacité qu’a une personne de pouvoir décider sur différents aspects de sa vie sans toutefois faire recours à une autorisation.

Qu’est-ce que l’émancipation de la femme?

Lorsque je veux parler émancipation de la femme, je préfère me référer à la définition que me produit mon dictionnaire anglais. Dans celui-ci, émancipation de la femme c’est Women Empowerment. Ici, la femme est appelé à quitter ses zones de confort qui sont sa cuisine, sa chambre, son foyer, et participer au développement de la société toute entière. Elle le fait par son implication dans la vie sociale, économique et surtout politique, où le taux de femmes politiciennes reste encore très faible. En en deçà de 10%.

Comment est-ce que Nourane se retrouve comme exemple de femmes émancipées?

C’est simple! Lorsque vous regardez bien ces deux définitions plus haut et vous projetez cela sur sa vie, vous comprenez vite que c’est bien le cas. Une « Iron Lady » comme disent les anglo-saxons, Mme. Fotsing cumule des points sur tous les aspects essentiels pour la construction d’une société normale africaine. Elle est une femme d’affaire donc PDG du groupe NOURISHKA, qui détient des investissements dans les secteurs comme l’immobilier et la cosmétique avec la vente de mèches. Malgré son agenda chargé, elle reste femme au foyer qui reconnait la place de l’homme dans la famille et surtout dans l’encadrement de leurs trois enfants. Son projet d’actualité est le poste de député qu’elle veut conquérir à l’Assemblé Nationale du Cameroun lors des élections législatives et Municipales prochaine prévues pour le 09 février 2020. Avec ceci, elle pourra apporter sa contribution sur les lois qui gouvernent notre société. Et aussi, ouvrir à travers son porte feuilles de Business woman, les portes aux investisseurs internationaux.

Mesdames, comme Nourane, soyez un appui pour votre homme et non son adversaire. Ne soyez pas comme ces féministes qui se disent émancipées mais sont allé jusqu’à transformer « Women » en « Womyn » juste pour que le « men » qui veut dire hommes ne soit plus évoqué lorsqu’on parle d’elles. Elles ne maitrisent donc pas l’usage de la liberté comme le disait Émile Zola. Et ceci montre juste que c’est pas la société qu’elles veulent bâtir; elles veulent juste faire la guerre avec les hommes. Une guerre qui ne pourra en aucun cas, aider dans la construction de l’État dont nous rêvons tous. Son exemple est louable et suivable. Elle pourrait être une motivation pour vous. Qui sait?

Vous pouvez également visiter ses différentes pages sur réseaux sociaux afin de mieux apprendre sur elle et chez elle.

https://www.facebook.com/NouraneFosterOfficiel

Émanciper la femme, c'est excellent; mais il faudrait avant tout lui enseigner l'usage de la liberté.

Émile Zola (Paris 1840-Paris 1902) dans Chroniques, la Tribune, 1868

Comments
blog comments powered by Disqus