Nestlé: Un ...

Nestlé: un renfort pour le personnel de santé au Cameroun

Nestlé: un renfort pour le personnel de santé au Cameroun

  • NAMEKONG
  • Published 1 month ago
  • View Comments

Comme plusieurs pays en voie de développement, le Cameroun fait aussi face à ce fléau alimentaire qu’est la malnutrition. Cette malnutrition est encore plus accentuée chez les enfants de moins de 5 ans. Depuis plusieurs années, le gouvernement camerounais met des politiques en place pour améliorer les conditions de vie alimentaire de ses populations. Mais, ne pouvant pas abattre ce travail énorme tout seul, une aide privée lui est donc apporté dans ce processus. C’est dans cette optique, que le géant de l’agroalimentaire, Nestlé, entre en jeu. Il vient donc avec :

Une proposition de solutions opérationnelles

Pour apporter son aide dans l’éradication de la malnutrition, Nestlé va à travers la Nestlé Nutrition Institute basée en Suisse, lancer un programme d’appui au développement de la santé. Ce programme se déroulera donc sous forme de formations continues avec le CANUP (Cours Africain de Nutrition Pédiatrique) lancé en 2011 pour les Pédiatres et en 2016 pour les infirmiers et Sages-femmes. La multinationale à travers sa branche camerounaise, a décidé d’accompagner les politiques sanitaires/alimentaires mises en place par le gouvernement camerounais. Depuis 04 ans, le CANUP pour infirmiers et Sages-femmes a déjà été dispensé pendant une quinzaine de formations organisées, avec environ 2000 professionnels de santé nutritionnelle formés.

Ce programme est composé de modules du Programme Post-Universitaire de Nutrition Pédiatrique de l’École de Médecine de l'Université de Boston aux États-Unis, qui a été spécialement adapté au contexte médical de l’Afrique sub-saharienne. Le cours comprend des sessions théoriques portant sur les connaissances de base en nutrition infantile pendant les 1000 premiers jours de vie, l’importance de l’allaitement maternel et des ateliers pratiques sur la diversification alimentaire, l’évaluation de la croissance de l’enfant, la gestion de la malnutrition sévère.

Les professionnels de santé reçoivent à la fin, des attestations de participation et vont à leurs tours, transmettre ces connaissances reçues dans leurs différentes formations sanitaires.

Une vision à long terme

Le CANUP est là pour durer car il s’inscrit dans la mission que s’est donnée Nestlé, de sauver de la malnutrition, 50 millions d’enfants d’ici 2030. Pour se faire, il faudra donc que plusieurs professionnels de santé soient inclus dans leur chaine car ce sont eux qui touchent du doigt, les réalités sur le terrain. Pour cette année 2020 au Cameroun, le nombre de personnes donc les capacités seront renforcées, est fixé à 160. Avec deux sessions par trimestre donc 40 participants par session, l’objectif sera suffisamment atteint.

En participant (en tant qu’observateur bien sûr) à cette formation comptant pour le premier trimestre de cette année, j’ai pu voir, hier jeudi 27 février, à l’Hôpital Baptiste de Mboppi-Douala cette lacune que Nestlé veut combler dans la société camerounaise à travers le CANUP . Plusieurs familles pauvres n’ayant pas les moyens nécessaires de s’offrir des repas couteux, pourront être éduquées sur la fabrication locale de ceux-ci.

Cette session du CANUP se tient donc dans un contexte marqué par la prévalence de la malnutrition dans les régions du Centre et du Littoral. En effet, selon l’Enquête Démographie et Santé du Cameroun de 2018 (EDS 2018), près de 6 enfants sur 10 de moins de 5 ans souffrent d’anémie et près du tiers de ces enfants souffrent d’un retard de croissance. À ce titre, cette formation de l’Institut Nestlé Nutrition se présente comme une solution concrète permettant de contribuer de manière significative à la lutte contre la malnutrition au Cameroun afin d’améliorer la nutrition, la santé et le bien-être des enfants. Une maman dans un village à Ntui pourra désormais en suivant les conseils des Infirmiers/Sages-femmes qui ont reçu le know-how, préparer un repas riche et sain pour ses « petits choux ».

Avec le CANUP by Nestlé, on peut croire que d’ici 2025, le taux de 6/10 enfants malnutris, sera revu à la baisse.

« Faire progresser la science pour une meilleure nutrition. » CANUP 2020
Comments
blog comments powered by Disqus