Miss Orangina 2020: un recrutement de prostituées?

Miss Orangina 2020: un recrutement de prostituées?

  • NAMEKONG
  • Published 10 months, 1 week ago
  • View Comments

Pendant des années, plusieurs personnes ont toujours vu les concours de beauté au Cameroun comme facilitateurs de prostitution. Pour elles, ces filles en compétitions sont juste des objets de satisfaction de fantasmes sexuels de certains hommes politiques, hauts cadres et grands hommes d’affaire. La finale de l'édition 2020 de Miss Orangina nous laisse croire que ces personnes n'ont pas tort de penser ainsi.

Dans sa composition de jury cette année, les organisateurs de cette compétition ont voulu miser gros en faisant venir le célèbre chanteur Singuila. Ce qui est bien car il représente le succès après des années de travail concret que tout le monde entier peut bien témoigner. Ils ont aussi fait venir Ivana Ononino qui est une jeune talentueuse et travailleuse sans agitations. Mais pour tout gâter ils ont fait appel à une certaine Nathalie Koah, une jeune dame qui s'est fait connaître en étant l'‘‘escort girl’’ de certains millionnaires. Son livre pornographique qui a été interdit de publication en France, lui a donné une certaine notoriété qui a fait d'elle la star des vendeuses de piment que j'appelle prostituées 4.0.

Comment un tel événement qui est destiné à honorer la beauté et la dignité de la femme camerounaise en lui donnant une place importante dans l'environnement socioprofessionnelle, a pu se laisser emporter par le buzz? Par une notoriété qui risquerait de nuire à son image. La preuve, Valérie Ayena, ancienne Miss Cameroun et mannequin de renommée internationale, devrait y être mais son absence n’est pas passé inaperçue; ne venez pas me demander pourquoi car je vous dirais rien.

Depuis 06 ans que j’observe le comportement des entreprises camerounaises sur le plan de la communication, je remarque que beaucoup se focalisent sur la notoriété et s'en foutent de ce qu'on appelle image. Tant qu’on parle d’elles, le reste n’est pas important. Même si c’est en mal bien sûr!

Dans un jury normal, on devrait avoir des personnes qui sont une inspiration pour les compétiteurs. Ces personnes devraient donc avoir un parcours pas parfait mais noble, c'est à dire respectueux. Et non des individus qui ont créé du buzz à travers leurs mauvaises vies ou leurs mauvais comportements à la recherche de la richesse. Que voulez-vous qu'une jeune fille qui veut réussir proprement sa vie en travaillant dure, apprenne de quelqu’un qui fait l'apologie de la prostitution? De quelqu’un que dans sa ‘‘succes story’’, on ne voit que des moments où elle accompagnait des hommes en échange de quelques billets. Elle ne pourra qu'apprendre comment séduire des hommes bien placés afin d'être aussi bien placé quelque part.

Je pense qu'il est temps que cette manière de faire les choses s'arrête. On ne peut pas à chaque fois appeler nos amis malgré leurs incompatibilités, venir montrer que tout n'est que magouille au 237. On ne refuse pas que l'on appelle ses connaissances dans un projet mais, que cela se fasse au moins en tenant compte de la compétence ou de la plus-value que ces personnes pourraient amener dans la réussite du projet en question. Je ne parle pas de réalisation mais de la réussite car on peut réaliser un projet et il échouée. Il faut vraiment ''Renaître'' car nous sommes africains et l’Afrique représente un certain comportement.

Pendant des années, plusieurs personnes ont toujours vu les concours de beauté au Cameroun comme facilitateurs de prostitution.
Comments
blog comments powered by Disqus