Les filles, soyez responsables de vos grossesses!!!

Les filles, soyez responsables de vos grossesses!!!

  • NAMEKONG
  • Published 2 weeks ago
  • View Comments

‘‘C'est Dieu qui nourrit. C'est Dieu qui donne les enfants. Dieu va le nourrir comme il le fait chez les oiseaux.’’

Il n'y a rien qui tue les africains plus que ces phrases plus haut. Pour beaucoup (surtout les jeunes filles; puisque ce sont elles qui subissent le plus), avoir des enfants est un jeu du hasard. Il suffit juste de tomber enceinte et le destin déterminera le sort de cette grossesse. J'aimerais vous rappeler que la grossesse se prépare. Depuis des années, l’homme a toujours été pointé d’un doigt accusateur à chaque fois qu’une fille tombait enceinte. Pour ses accusateurs, l’homme est le seul responsable de la grossesse. Je vous dis donc que ceci doit cesser.

Ça fait mal de voir qu'en 2020, certaines filles se laissent encore enceinter sans au préalable être capable de prendre soin d'elles-mêmes. N'en parlons pas de prendre soin du bébé. Je vois des doigts accusateurs pointés vers les hommes responsables de ces grossesses et je ris. Je ris parce que dans ma conception des choses, chacun devrait avant de poser un acte (rapport sexuel) comme celui-là, juger ses capacités de gestion de conséquences au cas où les choses tourneraient mal. Ce n'est pas parce qu'un homme t'a dit qu'il voulait être père, que tu devrais devenir automatiquement mère. Tu n'es pas une pondeuse mais un être humain. Ce qui veut dire que ton avis devrait compter aussi.

Ce qui s'est passé le 13 mai dernier avec cette jeune fille de 21 ans au nom d’Anne Marie, qui a perdu ses quadruplés à l'Hôpital Central de Yaoundé-Cameroun, n'aurait pas été aussi grave si les parents avaient pris leurs parts de responsabilité. Nous vivons dans un environnement anormal où les choses sont faites n'ont pas pour satisfaire les citoyens mais pour satisfaire les intérêts des dirigeants. Il est donc impératif, que chacun se batte à son niveau, pour diminuer au maximum, les risques d'échec ou de souffrance. Pour ce cas précis, un bon suivi prénatal ainsi qu'une bonne préparation financière, aurait pu changer les choses.

Comment peux-tu aller à l'hôpital pour donner naissance sans toutefois te préparer au cas où les choses tourneraient mal? Comment peux-tu être enceinte en 2020 et faire juste deux visites prénatales? L'hôpital public est certes sous la gestion de l’État mais cela ne voudrait pas dire que n'importe qui devrait croire que son problème sera gérer gratuitement. Je me rappelle d'un documentaire où l'un des responsables de l'Hôpital Jamot de Yaoundé-Cameroun, chiffrait les pertes en milliards de frs CFA. Ces pertes sont liées aux soins administrés à certains patients en urgence et qui finissent par fuir sans toutefois régler leurs factures. Vous voyez pourquoi certains se méfient des patients qui demandent les soins pour payer plus tard (un moratoire).

Nous pouvons encore comprendre certaines personnes surprises par des situations telles que les accidents et autres mais pas une grossesse car après un rapport sexuel pendant lequel la fille tombe enceinte, il y a environ 26 semaines pour se préparer à l'accouchement. Je parle de 26 semaines parce que l'enfant peut venir avant les 09 mois de grossesse que l'on connaît généralement. On a donc le temps d’analyser toutes les probabilités afin de ne pas être surpris à la dernière minute.

Nous sommes mal gouvernés mais, nous pouvons trouver des moyens de contournement pour préserver notre santé ainsi que celles de nos proches. L’erreur étant humaine, on peut demander l’aide des proches/ONG/Associations avant le Jour-J bien sûr. Ne soyons pas seulement forts quand-t-il s’agit de trouver les moyens de contournement des lois en place. Soyons aussi forts pour laisser la honte/orgueil de côté et se sauver la vie.

NB : Certaines images ont été prises sur parents.fr.

‘‘C'est Dieu qui nourrit. C'est Dieu qui donne les enfants. Dieu va les nourrir comme il le fait chez les oiseaux.’’
Comments
blog comments powered by Disqus