Le Chan ...

Le CHAN Cameroun 2020

Le CHAN Cameroun 2020 "à tout prix"

  • NAMEKONG
  • Published 1 month ago
  • View Comments

Après le retrait de la CAN 2019 au Cameroun par la Confédération Africaine de Football (CAF), le gouvernement s’est promis de ne plus laisser une telle situation arriver dans ce pays de référence en matière de football en Afrique. Le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) qui se déroulera du 04 au 25 avril 2020, devrait être une occasion pour le pouvoir en place de se racheter auprès de ses populations, qui ont en quelque sorte, perdu confiance en lui.

Vous avez remarqué que depuis trois mois, le Comité local d’Organisation du CHAN 2020 et de la CAN 2021 (Cocan 20-21) multiplie les descentes sur le terrain pour évaluer les travaux de préparation. À un mois du début de ce grand Gala de foot, y a plus de temps à perdre sinon, la compétition ne sera pas à la hauteur souhaitée. Les stades, les formations sanitaires, les hôtels des villes hôtes que sont Buea-Limbe, Douala et Yaoundé, sont constamment « checkés » par le Pr. Narcisse MOUELLE KOMBI, Ministre des Sports et de l’Éducation Physique et Président du Cocan 20-21. Il a le feu aux fesses donc pas question pour lui de dormir.

Pendant sa dernière mission d’évaluation de ces préparatifs vendredi dernier sur les sites de Limbe-Buea et Douala, le Minsep et son équipe ont identifié un certain nombre de problèmes et lors d’une réunion de travail dans les Services du Gouverneur du Littoral, dégagé des pistes de solutions à apporter. Ces problèmes portaient sur les sélections de volontaires, la gestion et de la mise en place des Fans Zones, l’hygiène et de la salubrité ainsi qu’une organisation urbaine.

Après cette énième mission d’évaluation des préparatifs, le Président du Cocan 20-21 se dit satisfait. Il faut croire que tout se déroulera comme le demande le cahier de charge donné par la CAF. On peut donc être rassure que lors de cette fête footballistique, un accueil chaleureux sera réservé aux différentes parties prenantes.

« Qui va en guerre, ménage sa monture »
Comments
blog comments powered by Disqus