Le Carême …

Le carême en langage facile

Le carême en langage facile

  • Frank Parfait NAMEKONG
  • Published 2 months, 2 weeks ago
  • View Comments

Je suis arrivé au bureau le matin du mercredi 14 février 2024 et un collègue m’a demandé où était ma part de cendre sur le visage. Surpris par cette question, j’ai voulu comprendre pourquoi il voulait voir la cendre sur mon front. Après quelques minutes d’échange, j’ai compris qu’il ne comprenait pas l’essence de cette Cendre que les chrétiens de l’Église Catholiques romaines donc j’en fais partie, prennent le Mercredi des Cendres.

Il y a des milliers d’années, Dieu envoya un prophète annoncer sa Parole dans une ville appelé Ninive car sa méchanceté était montée jusqu'au Cieux chez lui. Jonas, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a voulu fuir cette mission en prenant plutôt un notre chemin avec un bateau pour Tarsis. Mais comme Dieu est omniprésent et sait tout, Il a utilisé sa Puissance pour faire en sorte que ce messager puisse suivre son chemin. C’est ainsi que Jonas, au lieu d’arriver par bateau, est arrivé à la plage dans le ventre d’un gros poisson (baleine bleu), où il avait passé trois jours et trois nuits. Pendant son séjour dans les entrailles du poisson, il supplia Dieu de le pardonner et Dieu le fit. C’est ainsi qu’il prit la vraie route et arriva à Ninive, qui était à trois jours de marche. Après avoir annoncé la colère de Dieu, le Roi de Ninive descendit pour s’assoir sur la cendre. J’ai coupé histoire court car chacun peut la lire rapidement dans la BIBLE à travers les 04 chapitres qui composent le livre de JONAS.

De manière très simple, le Mercredi des Cendres marque le début d’une période de repentance de 40 jours durant lesquels les chrétiens se remettent en question et demandent pardon pour leur péchés, tout en vivant des acte de charité. La cendre qui est posée sur le front des chrétiens, est symbolique ou commémorative, en remplacement de cette cendre sur laquelle le Roi de Ninive s’était assis en signe de repentance afin d’implorer le pardon de Dieu.

Qu’est-ce que cela signifie ?

Cela signifie que l’on peut ne pas prendre cette cendre dans le cadre d’une Liturgie mais décide de s’enrouler dans la boue ou la poussière, en signe de reconnaissance de ses péchés et d’imploration de la Miséricorde Divine. C’est l’une des réponses que j’ai donné à mon collègue. Pas pour dire qu’il ne faut pas prendre la cendre mais que le salue était personnel et que chacun devrait vivre sa relation unique avec Dieu.

C’est vrai que la société évolue et les églises avec mais il est d’abord important de comprendre la doctrine que nous suivons. Lorsque ceci est fait, on n’aura pas de difficultés à vivre selon le Seigneur car les règles peuvent changer à l’Église mais sans cette compréhension, on sera perdu. Je prends l’exemple de la Foi de plusieurs chrétiens Catholiques romains qui a été ébranlée par l’autorisation de bénédiction des couples homosexuels, tant que cela n’est pas fait dans le cadre de la liturgie.

Aujourd’hui, l’Église a ajouté au jeûne et à la repentance, des actes de charité comme l’aide aux pauvres, la participation au chemin de croix, etc. Il ne faudrait donc pas être carré lorsqu’on est à l’Église car cela pourrait impacté négativement sur notre relation avec Dieu. Lui qui est si Simple.

Je suis arrivé au bureau le matin du mercredi 14 février 2024 et un collègue m’a demandé où était ma part de cendre sur le visage...
Comments
blog comments powered by Disqus