Le Cameroun ne pourra pas être émergent en 2035

Le Cameroun ne pourra pas être émergent en 2035

  • NAMEKONG
  • Published 1 month, 1 week ago
  • View Comments

Nul ne connait l'avenir mais y a des éléments qui ne trompent pas. D'un point de vue majoritaire pour ne pas dire général, ce pays pourrait ne pas être émergent en 2035 comme l'a dit son Président. Certaines personnes pensent que le développement est uniquement matériel. Ils se trompent car le développement des mentalités est un élément à ne pas négliger. Lorsqu'on souhaite un changement, on commence par changer soi-même, par laisser les mauvaises habitudes qui nous ont emprisonnés dans l'obscurité depuis des années.

Comment émerger si on continu à ne pas respecter les simples règles basiques de fonctionnement d'une société? Pourquoi est-ce que tout le monde parle de changement mais plie sa queue devant de petites épreuves qui montrent qu'on est prêt? Comment arriver au développement si personne ne veut passer par la porte? Tout le monde veut le raccourci. Personne ne veut s'aligner. Personne ne veut suivre la procédure normale pour prétexte que « je n’ai pas le temps pour m'aligner, je n'aime pas perdre le temps, je préfère lui donner sa bière et il me gère le dossier vite vite. » Comment peut-on parler d'émergence dans un pays où ceux-là mêmes qui fixent les règles, ne les respectent pas? C'est pas de la sorcellerie çà? Comment peut-on émerger puisque ceux qui sont là pour travailler ne le font pas normalement? Ils traînent les pas dans leurs tâches; tâches pour lesquelles ils touchent un salaire mensuel ainsi que des primes et avantages. Tout ceci à cause de la gourmandise, le gros cœur. On traîne en espérant qu’appart nos salaires, que les usagers nous donnent aussi les bières pour faire le mêmes travail pour lequel nous sommes payés. On veut faire un seul travail et toucher deux payes.

Parfois dans mes balades dans la cité, une crise d'AVC tourne autour de moi car ce que je vois. Humm !!! Je me demande si je vis dans une jungle avec des animaux. Oui, je dis bien animaux parce qu'il n'y a que les animaux qui se comportent ainsi. Un jour dans un taxi, je parlais de corruption au niveau des concours avec trois hommes au-dessus de la quarantaine. Ils se plaignaient que leurs enfants ne réussissent pas parce que les enfants de « Boss » avaient la priorité et que les places étaient souvent vendues aux plus offrants. Ensuite, l’un d’entre eux nous a dit qu’il avait eu un réseau une fois pour mettre sa fille à l’école normale. Il a précisé qu’il voulait bien le faire mais n’avait malheureusement pas assez d’argent. Vous voyez? Quelqu’un qui se plaint d’un comportement mais est prêt à faire la même chose, lorsque ses intérêts à lui sont en jeu. Quel égoïsme?

Parfois, avec tout ce que je vois autour de moi, j'ai juste envie de donner raison à Montesquieu qui dit: « Les nègres dont il s’agit sont noirs depuis les pieds jusqu’à la tête; et ils ont le nez si écrasé, qu’il est presqu’impossible de les plaindre. On ne peut imaginer que Dieu, qui est un être sage, ait mis une âme bonne, dans un corps tout noir». Et je ne crois pas être le seul à voir les choses ainsi. Si nous devons améliorer les conditions de vie dans notre pays, tout le monde devrait se mettre au travail. Les gouvernants et les gouvernés doivent travailler en synergie. Chacun devrait être capable de sacrifier ses intérêts personnels, pour l’intérêt de la nation.

« Qui va en guerre, ménage sa monture »
Comments
blog comments powered by Disqus