Il perd 50 kg en 08 mois pour ne pas mourir

Il perd 50 kg en 08 mois pour ne pas mourir

  • NAMEKONG
  • Published 4 months ago
  • View Comments

Ne dit-on pas souvent que tout le monde veut aller au paradis mais personne ne veut mourir? Cette expression couramment utilisée, vient de la valeur que les hommes accordent à la vie; chacun fait un max d’effort pour vivre le plus longtemps possible. Dania EBONGUE n’en fait pas la différence.

Après son retour de l’Égypte où il était parti couvrir la CAN 2019, ce journaliste de la Cameroon Radio Television (CRTV) se voit obligé cette fois ci, de choisir entre garder sa masse corporelle et mourir, ou la perdre pour vivre. Pesant 153 kilos à cette époque, son cœur ne pouvait plus supporter ce poids car il était anormal; on parle généralement de surpoids voire obésité dans de tels cas. Un problème que pour résoudre, on est souvent obligé de se mettre sur un régime accompagné d’activités physiques. C’est au bout de 08 mois de thérapie, qu’il a pu se débarrasser de 50 kg de la période allant d’août 2019 à mars 2020. Ne pouvant pas garder cette prouesse pour lui seul, il décide donc de partager son expérience avec nous dans un film au format documentaire.

En 70 minutes, le film ‘‘Pourquoi et Comment j’ai perdu 50 kg: Entre révélations et tribulations’’ nous ramène sur son quotidien, qui n’a pas du tout été facile. J’ai eu la Grâce d’être convié le vendredi, 17 juillet, à l’une des séances de projection en Avant-Première. Elle s’est déroulée à la Fondation Salomon Tandeng Muna sis au centre-ville de Yaoundé - Cameroun.

Non seulement ce film nous présente cette face cachée de Dania, il attire aussi notre attention sur l’importance que nous devons accorder à notre santé. Nous n’avons pas besoin d’atteindre le niveau d’alerte rouge comme lui, pour essayer de remédier. Comme lui, beaucoup se laissent emporter par le dégoût de la vie qui vient généralement d’une déception ou l’autre; on se dit qu’on n’a plus rien à perdre et on tombe sur un chemin de débauche qui mène droit à notre fin.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’obésité a atteint les proportions d’une épidémie mondiale (2, 8 millions de personnes au moins décédant chaque année du fait de leur surpoids ou de leur obésité). Elle est la principale cause des maladies chroniques telles que: le diabète, les troubles musculo-squelettiques, les cancers (de l’endomètre, du sein, des ovaires, de la prostate, du foie, de la vésicule biliaire, du rein, du colon).

Pour vous qui me demandez comment faire pour voir ce film, soyez tranquilles car les programmations sont en cours, pour des projections dans d’autres villes camerounaises et même à l’étranger. Nul n’aurait été cette crise sanitaire mondiale, les dates seraient déjà calées. Le rendez-vous est déjà pris pour le 14 août à Douala.

« La vie n’est rien mais rien ne vaut la vie»
Comments
blog comments powered by Disqus